Conseils

Comment entretenir ses chaussures en nubuck, daim ou suède ?

By  | 

Quelle différence entre tous ces cuirs ?

Il faut tout d’abord bien distinguer les différences entre ces cuirs à la surface veloutée.

derbies à lacets en suède Santoni

Derbies à lacets en suède marron Santoni

Le cuir de nubuck

Le nubuck est un cuir côté fleur qui a été poncé avec légèreté. C’est la partie extérieure de la peau qui, après ce ponçage, va faire apparaître un tapis de poils très fins. En fonction de la qualité, on peut encore apercevoir les imperfections de la peau.

Le cuir velours

On appelle le cuir velours l’envers de la peau qui a été traitée, la partie chair de l’animal. D’où parfois son nom de cuir retourné. Il est poncé pour donner cet aspect velouté très doux. Une chaussure en cuir velours aura le côté fleur à l’intérieur qui apporte une certaine robustesse.

Le suède ou cuir suédé

Le suède est identique au cuir velours. Il comprend toutes les peaux travaillées côté chair.

Le daim

Le daim n’existe pratiquement plus dans la mode. Le terme est encore souvent utilisé par erreur pour définir les cuirs précédents. Dans la réalité, l’espèce animale est protégée de la chasse.

chukka boots en suède gris Grenson

chukka boots Grenson en suède gris

Un entretien régulier des chaussures en suède

Un aspect délicat mais résistant

Le nubuck et le suède présentent des caractéristiques différentes. Utilisant le côté fleur, le nubuck est fabriqué dans une peau de qualité. En effet, tous les défauts de la peau peuvent rester visibles après le ponçage. Ces peaux « abîmées » vont plutôt servir à la fabrication du suède qui expose le côté chair. Ce qui ne signifie pas que le cuir velours sera fait dans une peau de mauvaise qualité. Tout dépend des tanneries, des marques et de l’origine (une peau de veau est plus robuste que l’agneau par exemple).

Concernant la robustesse, aucun problème par rapport à un cuir classique lisse. Le cuir pleine fleur n’est pas altéré pour la fabrication du suède. Quant au nubuck, le ponçage est si fin que le cuir garde ses propriétés de résistance.

embauchoirs en cèdre brut

embauchoirs en cèdre massif

Base d’un bon entretien du cuir

Il faut prendre soin de nettoyer de temps en temps le cuir de la chaussure. Pour cela, il est important d’insérer un embauchoir afin de ne pas abîmer la forme et retirer les lacets.

Le dépoussiérage

Première étape primordiale, le dépoussiérage, comme son nom l’indique, va consister à éliminer le maximum de poussières. Pour cela, il faut frotter énergiquement avec une « brosse en laiton » (en évitant les coutures). Elle retire les saletés qui pourraient être piégées par les produits déposés par la suite de l’entretien.

brosse décrottoir Saphir pour cuir

brosse décrottoir pour dépoussiérer le daim

Le délustrage

Avec le temps, le cuir peut durcir. Pour éviter cela, il est possible de frotter le daim de manière douce avec une « brosse en crêpe ».

Brosse en crêpe saphir pour cuir

brosse en crêpe pour nettoyer le daim

Le nettoyage

Plusieurs possibilités. En fonction de l’usure et des années, le soulier peut perdre de sa couleur. Dans ce cas, il est conseillé de raviver le cuir avec un spray nettoyant. Bien sec, il suffit de repasser un coup de brosse. En fonction de la qualité, il sera aussi utile de réhydrater la peau avec une lotion nourrissante.

C’est après toutes ces étapes que l’on peut imperméabiliser une paire de chaussures en cuir.

nettoyant Saphir pour cuir

nettoyant et spray imperméabilisant pour le daim

L’imperméabilisation du cuir

Le daim offre une capacité de respiration accrue mais est plus sensible. Pour éviter au maximum les marques indélébiles, il est suggéré d’imperméabiliser les chaussures après achat. Pour cela, il est essentiel d’utiliser un spray adapté, en mettant toutefois en garde contre les micro-taches que cela pourrait occasionner. Il est nécessaire de répéter cela durant la vie du produit en fonction de son utilisation.

Si les souliers ont été tannés avec précaution, l’humidité n’aura que peu d’incidence sur le cuir (sauf cas exceptionnel). Il suffit simplement de les faire sécher avec des embauchoirs à l’ombre. Il est fortement conseillé de ne pas les laisser au soleil pour éviter que la teinte ne se ternisse.

Comment enlever des taches sur le suède ?

Le suède et le nubuck sont des matières vulnérables aux taches, à l’humidité, à la graisse ainsi qu’à la lumière du soleil. Toutefois, ces peaux chamoisées ont des surfaces moins uniformes qu’un cuir lisse, ce qui peut rendre les marques moins visibles. Voici cependant quelques conseils pour enlever une tache sur le nubuck.

Si, malgré un nettoyage régulier, des taches persistent, il n’est pas forcément nécessaire de se ruer vers un cordonnier. La « gomme à daim » peut en effet supprimer certaines salissures. En frottant délicatement avec cette gomme souple légèrement abrasive, une tache en surface peut disparaître.

gomme en daim Saphir pour cuir

Gomme à daim pour nettoyer les taches

Ensuite, pour les taches profondes, les risques de détérioration sont plus importants. Des solutions existent comme pour une marque de gras qui peut être éliminée si elle est traitée rapidement avec un détachant ou de la terre de Sommières. Mais il est préférable d’aller voir un professionnel par sécurité.

Image d’introduction : Des gibson brogue en suède, modèle Archie de Grenson.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

298ea574116e6eb03a003f828c6461ddXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX